Les étudiants réclament de nouvelles mesures pour le sevrage tabagique

Les étudiants réclament de nouvelles mesures pour le sevrage tabagique

Charlotte Demarti
| 10.11.2016
  • sevrage tabagique

Pourquoi ne pas autoriser le tiers payant pour les substituts nicotiniques, ou leur inscription sur la liste des produits remboursés ? Le pharmacien ne pourrait-il pas réaliser un suivi des patients en sevrage tabagique ? Tels sont les axes de réflexions que propose l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

Lors de son assemblée générale, qui s’est tenue à Nantes le 6 novembre 2016, l’ANEPF a officialisé son soutien à la campagne « Moi(s)...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
HERVÉ C Pharmacien 15.11.2016 à 21h10

« Eh oui, tout ceci est du bon sens .... donc très peu de chances d'aboutir car les technocrates qui nous dirigent n'ont aucune connaissance du monde réel et aucune confiance envers les professionnels Lire la suite

Répondre
 
ELISABETH D Pharmacien 12.11.2016 à 12h29

« Je trouve cette proposition très interessante , cela peut motiver beaucoup de fumeur à entreprendre un sevrage et le rôle du pharmacien valorisé.
Elisabeth pharemacien retraité »

Répondre
 
FRANÇOIS V Pharmacien 11.11.2016 à 11h34

vive les jeunes ...ca booste les p'tits vieux potards !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires