Sur les Marches du Galien - L’eau comme source d’innovation

Sur les Marches du GalienL’eau comme source d’innovation

07.11.2016

Porté par un programme de recherche de grande envergure et conduit par une nouvelle vision de la dermo-cosmétique, les laboratoires dermatologiques Avène sont un des fleurons du savoir-faire français en la matière. À l’occasion de leur première participation au prix Galien, Madame Núria Pérez-Cullell, directrice de la marque, s’exprime sur les motivations qui ont animé leurs candidatures : « Le prix Galien récompense l’innovation utile au service du patient et nous sommes fiers d’avoir été sélectionnés et de concourir pour ce prix dont nous partageons les valeurs. » Une belle opportunité de revenir sur le concept et le contexte de ces trois créations.

Depuis 45 ans, le prix Galien récompense les meilleures innovations thérapeutiques. Fidèle à son ADN, ce prix prestigieux accompagne également les nouveaux champs d’expertise et les évolutions de notre système de santé avec, notamment, la création de nouvelles catégories. Parmi les 120 candidatures qui ont été sélectionnées cette année : Tolérance extrême et XeraCalm A.D dans la catégorie dermo-cosmétique et le programme One Smile dans celle de l’accompagnement du patient.

Tolérance extrême : une hydratation fusionnelle et respectueuse de la peau

« Un des axes de notre programme de recherche était de pouvoir proposer à nos consommateurs un soin dermatologique hydratant, qui n’apporterait à la peau que l’essentiel dont elle a besoin, avec des ingrédients physio-­compatibles. Aujourd’hui, cette avancée technologique porte un nom : Tolérance extrême. En effet, après des années d’exploration, la mise à disposition d’un tel produit a été rendue possible, grâce au concept de la cosmétique stérile, une technologie brevetée, issue du savoir-faire des laboratoires Pierre Fabre. Ce protocole de fabrication, qui nous est exclusif, permet de garantir la stérilité du produit pendant toute la durée de la fabrication, mais aussi de son utilisation.
Pour cela, trois étapes clés : 1/ la sélection des ingrédients d’une pureté optimale stérilisés ; 2/ la fabrication de la formule en milieu stérile ; 3/ le conditionnement, toujours en milieu stérile, dans un pack­aging breveté. Pour assurer que cette émulsion présente toutes les caractéristiques escomptées en termes d’hydratation, d’apaisement et de tolérance, un vaste programme clinique a été réalisé sur plus de 1 200 sujets. Les résultats en tout point positifs nous ont permis de prouver le pouvoir hydratant, la parfaite tolérance, mais aussi le total respect de l’équilibre du microbiote cutané. Ainsi, Tolérance extrême est le 1er soin hydratant fusionnel, au plus proche de la peau. »  

La quête incessante de l’essentiel
• 1996 : lancement de la 1re génération de produits stériles : dosettes de 5 mL
• 2009 : présentation tube 50 mL
• 2016 : nouvelle génération avec une formule à maximum 7 ingrédients physiocompatibles, aux textures physio-fines
 


XeraCalm A.D : une nouvelle génération d’émollien

« Depuis 1990, nous étudions l’eau thermale d’Avène pour mieux comprendre ses propriétés et mécanismes d’action, afin d’en tirer le maximum de bénéfices pour nos patients. C’est ainsi que nous avons découvert que les effets apaisants reconnus de notre eau thermale étaient en partie dus à une microflore unique et spécifique à notre source. Déposée à l’Institut Pasteur sous le nom aqua dolomiae, il nous a fallu plus de douze années pour caractériser les fractions les plus actives de cette microflore, et pouvoir synthétiser le premier actif biotechnologique issu de celle-ci : l’I-modulia®. À la signature minérale déjà connue, s’ajoute une signature biologique tout aussi unique. En associant à cette innovation la cosmétique stérile, nous avons mis au point une nouvelle génération d’émollients, XeraCalm A.D, une crême et un baume spécifiquement adaptés aux peaux sèches avec démangeaisons ou atopiques. Du fait de la spécificité de ces peaux sèches à tendance atopique, il fut indispensable d’élaborer un programme clinique complet sur plus de 6 000 sujets pour valider la tolérance et l’efficacité clinique de ce produit. À titre d’exemple des résultats obtenus, l’étude réalisée chez des patients âgés de 4 mois à 60 ans, et présentant une dermatite atopique légère à modérée, a montré une diminution, à un mois, de 69 % sur la xérose et de 97 % sur le prurit. Nous avons aussi constaté que près de 9 patients sur 10 n’ont plus de poussées après 3 mois. Enfin, nous avons démontré que XeraCalm  A.D re-équilibre le microbiome cutané chez l’atopique. »

De la microflore au 1er actif biotechnologique
• 2001 : découverte d’une microflore spécifique
• 2002-2004 : identification d’Aqua dolomiae
• 2005-2010 : caractérisation de la fraction la plus active : I-modulia®
• 2011-2013 : développement de XeraCalm A.D

One Smile * : un programme de formation

« Dans le traitement des cancers, les grandes avancées de la dernière décennie ont abouti à un allongement de l’espérance de vie. Toutefois, quelles que soient les thérapeutiques utilisées (chimiothérapies, thérapies ciblées, radiothérapies), celles-ci peuvent être à l’origine de manifestations dermatologiques de sévérité variable, allant de la sécheresse cutanée au syndrome mains-pieds, en passant par les radiodermites. Sans aborder le côté esthétique, ces effets indésirables ont des conséquences considérables sur la qualité de vie des patients et entraînent fréquemment des modifications du protocole thérapeutique, imposant une diminution des doses ou un arrêt temporaire du traitement. Il est donc essentiel d’offrir au malade la possibilité d’apaiser ces effets secondaires cutanés. C’est de ce constat qu’est né One Smile* : un programme de formation destiné aux professionnels de santé en contact avec le patient oncologique. D’abord lancé à l’hôpital pour la formation des médecins (oncologue, dermatologue) et du personnel soignant (infirmier, aide-soignant), ce projet vient depuis quelques semaines de s’étendre aux pharmacies de ville. Lancé depuis 2015, ce programme remporte un franc succès et, pour adhérer au plus près aux pratiques médicales actuelles, nous lançons début 2017, l’application One Smile qui permettra un accompagnement toujours au plus près du patient. »

Une propagation de bienfaits
• Janvier 2015 : lancement du livre Dermatologie des traitements anti-cancéreux : guide pratique (Auteurs : Dr Caroline ROBERT, Dr Vincent SIBAUD, Dr Jean-Pierre DELORD)
• Mars 2015 : réalisation de formations en milieu hospitalier avec le kit pratique (vidéos, documentation, fiches techniques…)  
• Avril 2016 : site www.one-smile.care pour les patients
• Septembre 2016 : cycle de formations présentielles pour l’équipe officinale
• Début 2017 : lancement de l’application

* ONco Education & Skin side effects Minimized for Living Even better

Sophie Moret

Publi-rédactionnel réalisé par le Quotidien du Pharmacien Agence

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter