Attentat : un traitement du stress post-traumatique à l'étude

Attentat : un traitement du stress post-traumatique à l'étude

Christophe Micas
| 07.11.2016
  • Attentat

Les coordinateurs de l’étude Paris Mémoire Vive (Paris MEM) appellent les personnes touchées par les attentats qui ont frappé la France en 2015 et 2016 à tester un traitement de l'état post-traumatique utilisant le propranolol.

Victimes, proches de victimes, mais aussi professionnels de santé et de sécurité chargés de la prise en charge des personnes sur les lieux concernés sont invités à participer à l'étude Paris Mémoire Vive (Paris MEM). Pilotée par le Pr Bruno...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires