De nouvelles spécialités en libre accès

De nouvelles spécialités en libre accès

Charlotte Demarti
| 03.11.2016
  • Libre accès

Onze spécialités ont été ajoutées à la liste des médicaments disponibles en accès direct.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’inscrire 11 nouvelles spécialités sur la liste des médicaments de médication officinale en accès direct.

Dans les troubles de la sphère ORL : Clarix état grippal (paracétamol, chlorphénamine, vitamine C/8 sachets), Humexlib état grippal sans sucre (paracétamol, phéniramine, vitamine C/8 sachets...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
cf Pharmacien 04.11.2016 à 09h25

Médicaments dangereux en vente libre avec beaucoup de contre-indications...Cela prouve l'incompétence de l'ANSM....Si L'Ordre des pharmaciens n'intervient pas au nom de la santé publique, c'est un Lire la suite

Répondre
 
Christian B Pharmacien 03.11.2016 à 17h06

Pourquoi, il est fait au "cabinet" médical?

Répondre
 
JEAN JACQUES L Médecin ou Interne 03.11.2016 à 16h40

qui a fare le diagnostic d'hemorroide dans l'officine ?

Répondre
 
JEAN-PHILIPPE T Pharmacien 03.11.2016 à 16h53

la femme de ménage, comme pour tout le reste, c'est évident

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires