Réduire l'exposition à certains polluants diminue le risque de diabète

Réduire l'exposition à certains polluants diminue le risque de diabète

28.10.2016
  • Pesticide

Réduire de 25 % l’exposition à certains perturbateurs endocriniens permettait de diminuer de 13 % la prévalence du diabète de type 2 chez les plus de 70 ans, selon une étude publiée dans le « BMJ ».

Plusieurs études ont déjà démontré un lien entre les perturbateurs endocriniens et l’augmentation du risque de diabète de type 2. Cette fois, les chercheurs ont utilisé les données issues d’une cohorte de Suédois, âgés de 70 ans, pour lesquels ils disposaient des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 29.10.2016 à 18h11

« on peut faire d'une pierre deux coups: en réduisant la ration alimentaire on fait baisser l'IMC et si on cible sur les aliments contenant une forte concentration de pesticides, on diminue l'expositi Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires