Un projet qui fait polémique en Italie - Payer ses factures dans les officines

Un projet qui fait polémique en ItaliePayer ses factures dans les officines

Ariel F. Dumont
| 27.10.2016

Le syndicat des pharmaciens italiens propose aux titulaires d’officines d’encaisser les paiements des factures de gaz et d’électricité de ses clients. Une solution révolutionnaire selon le syndicat ; une honte pour certains pharmaciens qui parlent de pertes irrémédiables en termes d’image.

Baisse des revenus, augmentation de la concurrence, consommateurs rendus frileux par la crise. Pour les pharmaciens italiens la multiplication des services est désormais perçue comme l’unique planche de salut.

Après avoir élargi leur palette il y a cinq ans en introduisant les examens de routines en pharmacie (contrôles de la tension artérielle, taux de glycémie et prises de rendez-vous pour des analyses plus poussées…), les officines s’apprêtent à ajouter une nouvelle corde à leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires