Trafic de Subutex dans le Val-d'Oise - Planque à l'officine

Trafic de Subutex dans le Val-d'OisePlanque à l'officine

Didier Doukhan
| 24.10.2016

Un homme de 29 ans a été interpellé la semaine dernière à Osny, dans le Val-d'Oise, pour trafic de Subutex. Au moyen d'ordonnances volées, il se fournissait régulièrement dans plusieurs officines de la région et revendait le médicament de substitution aux toxicomanes. Témoignage d'un confrère victime de ces malversations.

Ce trafic-là ne date pas d'hier. À la Pharmacie de la Ravinière à Osny (Val-d'Oise), la délivrance de Subutex sur la foi d'ordonnances suspectes a malheureusement cours depuis plus d'un an. À l'automne 2015, son titulaire, Pierre Aufranc, remarque que la demande en Subutex est en train de flamber « Nous sommes passés de 10 par mois à plusieurs dizaines, puis centaines de boîtes délivrées », confie-t-il au « Quotidien ». Le titulaire prévient alors la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... Commenter

Partenaires