La DGCCRF pointe les relations commerciales entre grossistes et officines

La DGCCRF pointe les relations commerciales entre grossistes et officines

Marie Bonte
| 18.10.2016
  • DGCCRF

Comme tous les ans, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a enquêté sur les relations commerciales entre les différents acteurs de la chaîne du médicament. Avec en ligne de mire, cette année, les liens entre les grossistes-répartiteurs et les officines.

Deux laboratoires pharmaceutiques, sept grossistes-répartiteurs, 6 groupements et 91 officines ont fait l’objet, au cours des derniers mois, d’une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
Pascal Pharmacien 19.10.2016 à 13h08

Il y a vraiment 2 mondes dans les relations commerciales et contrats liants acheteurs et vendeurs
Les petites structures, y compris les grosses pharmacies et la grande distribution
Ou est la DGCCRF Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 18.10.2016 à 18h12

DGCCRF, CNIL, Cour des comptes, IGAS, etc, etc A savoir qui flinguera le plus l'officine... On croirait un véritable challenge entre eux !

Répondre
 
Bernard L Pharmacien 18.10.2016 à 18h02

Bonjour,

On veut des noms........

Répondre
 
JEAN MARC B Pharmacien 18.10.2016 à 17h34

il n'y a pas de pouvoir politique, l'administration gouverne. Il y aurait pourtant tellement à dire du fonctionnement de leurs services à la DGCCRF !!! Sûr que ça n'aura qu'un effet négatif, car il y Lire la suite

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 18.10.2016 à 17h11

qu'est ce qu'ils cherchent à la fin ces pourritures ? nous tuer ? y a cas le dire !

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 19.10.2016 à 10h07

y a qu'à?ou: c'est le cas de le dire?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires