Psychiatrie - Et si c'était le syndrome de Raiponce ?

PsychiatrieEt si c'était le syndrome de Raiponce ?

Didier Doukhan
| 17.10.2016
  • photo

C'est une curieuse énigme médicale qu'ont eue à résoudre les médecins d'un hôpital américain (Arizona).

Une femme de 38 ans vient en consultation se plaignant d'un syndrome peu évocateur : elle souffre de nausées, de vomissements et d'une constipation tenace. Elle est en plus anémiée et a perdu plus de 7 kg en 8 mois sans avoir fait le moindre régime. Son ventre est un peu ballonné. Les médecins procèdent par élimination. Ce n...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
claude l Médecin ou Interne 03.08.2017 à 23h21

Il faut savoir que l'intelligence artificielle (IA) est la nourriture à la logicielle qui elle parle déjà dans son langage machine) ,pour l'instant.On l'apprends déjà aux petits américains et en Lire la suite

Répondre
 
MARIE ANTOINETTE A Pharmacien 18.10.2016 à 00h02

« Lorsque nous aurons répondre à ces questions, il faudra répondre à d'autres bien plus géantes. Comment organiser la vie lorsque nous saurons exactement comment fonctionne un cerveau en fonction des Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires