DP à l’insu du patient : la CNIL réagit

DP à l’insu du patient : la CNIL réagit

Marie Bonte
| 14.10.2016
  • DP

Saisie de plusieurs plaintes de patients pour lesquels un dossier pharmaceutique (DP) aurait été créé à leur insu, la CNIL rappelle certaines règles aux pharmaciens.

Si elle ne remet pas l’intérêt du dossier pharmaceutique (DP) en cause, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) précise aux pharmaciens que l'ouverture d'un DP reste facultative et conditionnée au consentement du patient.

La CNIL, qui a reçu plusieurs plaintes d’assurés sociaux...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 17.10.2016 à 17h20

Scanner l'accord signé dans la fiche client pour être un peu tranquille . Si le DP est créé par erreur et le client pas d'accord , fermer le logiciel , le relancer et supprimer le DP mais pour ça il Lire la suite

Répondre
 
paul b Médecin ou Interne 15.10.2016 à 11h37

«Encore une zone de non droit, je vais en parler à cazeneuve ! »

Répondre
 
ludovic b Pharmacien 14.10.2016 à 18h10

Et gna gna gna et gna gna gna.
Permettez moi cette remarque désobligeante, mais il était semble t-il indiqué que le DP servait de moyen de sécurisation de la dispensation pharmaceutique...
Pouvez Lire la suite

Répondre
 
G2904 Pharmacien 14.10.2016 à 17h55

Je confirme que certains pharmaciens titulaires créent le DP sans jamais le proposer aux patients , ni fournir la documentation, ni le document imprimé, ni son archivage à l'officine.
Me concernant Lire la suite

Répondre
 
beatrice a Pharmacien 15.10.2016 à 11h54

« Le DP me parait même dangereux puisque les patients peuvent refuser d'y inscrire certains médicaments, on ne peux donc pas s'y fier pour contrôler d'éventuelles interactions pour un client de passag Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires