L’inquiétude des industriels

L’inquiétude des industriels

Christophe Micas
| 10.10.2016

Les années passent et les industriels du médicament ne voient rien changer dans les politiques du médicament menées. Cette année encore, le budget de la Sécu les mettra fortement à contribution, au risque d’affaiblir leurs entreprises. Avec à la clé, un effet néfaste sur l’accès à l’innovation, ou le développement des médicaments génériques.

Où est la logique ? Sur les quelque 4 milliards d’économies demandées à la branche maladie, près de la moitié porte sur le médicament, affirme le LEEM (Les entreprises du médicament).

Les baisses de prix sur les spécialités pharmaceutiques et les dispositifs médicaux, le développement des génériques et des biosimilaires, la contribution au fonds de financement de l’innovation thérapeutique et les remises doivent rapporter 1,430 milliard d’euros. Les industriels pensent, eux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires