Linéaires, comptoirs, tables connectées... - Bien réagencer, c'est innover en s'adaptant

Linéaires, comptoirs, tables connectées...Bien réagencer, c'est innover en s'adaptant

David Paitraud
| 26.09.2016

Linéaires, comptoirs… les indispensables de l'officine font l'objet d'un renouvellement perpétuel et profitent des progrès technologiques, avec dans le viseur des agenceurs un accroissement des performances officinales.

  • rowa

Il faut se pencher sur les récentes réalisations des agenceurs, les analyser et les décrypter pour comprendre tout le processus aboutissant aux nouvelles générations de mobiliers et d'aménagement. Matériau, forme, couleur et positionnement, tout est parfaitement argumenté comme le rappelle David van Acker, directeur de Mobil M : « l'écriture d'une architecture commerciale doit stimuler le développement de l'entreprise cliente et sa rentabilité. L'agencement est une première étape...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires