Délivrance de médicaments cytostatiques en Allemagne - Le libre choix des pharmacies en question

Délivrance de médicaments cytostatiques en AllemagneLe libre choix des pharmacies en question

19.09.2016

Deux ans après une première polémique opposant des pharmaciens et certaines caisses de maladie sur le libre choix de l’officine par les patients lors de délivrances très spécialisées, les pharmaciens et les cancérologues se mobilisent pour que le Parlement réaffirme clairement les droits des patients dans ce domaine.

En Allemagne, près de 300 pharmacies, sur un peu plus de 20 000, disposent actuellement des installations nécessaires à la préparation et à la délivrance de médicaments cytostatiques, ce qui garantit un maillage efficace dans l’ensemble du pays. Les pharmaciens qui mènent cette activité ont, bien entendu, suivi une formation spécifique et consenti d’importants investissements.

Il y a deux ans, un pharmacien de Darmstadt, qui approvisionnait régulièrement un de ses patients en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires