Clause de conscience : l'Ordre jette l'éponge

Clause de conscience : l'Ordre jette l'éponge

Marie Bonte
| 21.07.2016
  • clause de conscience

Depuis le début de la semaine, le débat sur l’introduction d’une éventuelle clause de conscience pour les pharmaciens fait rage sur les réseaux sociaux, relayé par la presse grand public. Devant l’émoi suscité, l’Ordre vient d’annoncer qu’il renonce à introduire une telle clause au code de déontologie.

La nouvelle vient de tomber. Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a décidé d’interrompre la consultation des pharmaciens sur l’introduction d’une clause de conscience à la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 8 Commentaires
 
Potard17 Pharmacien 08.08.2016 à 19h16

« Hé ho! En tant que docteurs en pharmacie, il nous est possible de refuser une délivrance ''si le traitement est susceptible d'être détourné de son usage'' car nous ne sommes pas de simples distribut Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 25.07.2016 à 10h01

Surtout qu'on nous foute la paix si nous devons refuser des actes visiblement définis comme contraires à l'éthique professionnelle car nous avons une responsabilité à assumer . Organiser le Lire la suite

Répondre
 
gigi Pharmacien 22.07.2016 à 15h44

Quel rapport entre la rémunération supplémentaire des médecins et la clause de conscience ????

Répondre
 
j-c d Pharmacien 22.07.2016 à 10h57

Conclusion pour le gouvernement comme pour le peuple français le pharmacien est dénué de toute conscience

Répondre
 
lionel v Pharmacien 22.07.2016 à 10h36

Pendant ce temps là les médecins négocient (et vont obtenir en fin de journée) une augmentation de plus de un milliard d'euros. Qui va payer ? Je vous laisse deviner...

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 22.07.2016 à 18h27

Quel rapport ?

Répondre
 
Esculape Médecin ou Interne 22.07.2016 à 23h53

« Pas pour tous les médecins,tous ne mangent pas au même bol! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires