Agitation autour de la clause de conscience

Agitation autour de la clause de conscience

Charlotte Demarti
| 20.07.2016
  • cerveau

La possibilité d'introduire une clause de conscience dans le nouveau code de déontologie des pharmaciens, qui sera finalisé en septembre, a soulevé l'émoi. Selon les interprétations du grand public et de la ministre des Droits des Femmes, cette clause ouvrirait le droit aux pharmaciens de refuser de délivrer la contraception, la contraception d'urgence, etc. Des rumeurs démenties avec force par Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, qui assure...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... Commenter

Partenaires