Clause de conscience : l’Ordre appelle au vote

Clause de conscience : l’Ordre appelle au vote

Marie Bonte
| 19.07.2016
  • clause de conscience

Ce matin, l’Ordre des pharmaciens a posté sur Twitter un appel aux pharmaciens, les invitant à se prononcer sur l’introduction d’une clause de conscience dans le nouveau code de déontologie. La profession a jusqu’au 31 août pour s’exprimer sur cette question qui promet un débat houleux sur les réseaux sociaux. Sous le titre « Nous refusons la clause de conscience pour le pharmacien », une pétition, adressée à Isabelle Adenot, présidente du Conseil de l'Ordre, a été mise...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 8 Commentaires
 
antoine c Pharmacien 21.07.2016 à 15h03

questions naïves: depuis quand la fin de vie médicalement assistée en vile est-elle autorisée?
comment est rédigée ce type d'ordonnance? est-ce clairement mentionné sur l'ordonnance par le médecin? Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PHILIPPE T Pharmacien 20.07.2016 à 13h01

Contrairement à ce que j'indiquais hier et suite à une lecture trop rapide de ma part, le Quotidien fait bien mention de la pétition mise en ligne par le collectif de pharmaciens opposés à la clause Lire la suite

Répondre
 
LAURIANNE M Pharmacien 20.07.2016 à 09h26

Nous sommes des professionnels de santé. A ce titre, c'est uniquement l'intérêt du patient qui doit primer dans nos décisions. Nos avis, opinions, croyances personnels n'ont en aucun cas à interférer Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 19.07.2016 à 20h05

« A ré-écrire ! Si on pensait à une clause de conscience précise il fallait rédiger clairement . Là on a un article particulièrement obscur qui pourrait s'appliquer à tout autre chose et dont les obli Lire la suite

Répondre
 
YVES R Médecin ou Interne 19.07.2016 à 17h06

Les pharmaciens ont-ils une conscience ?
Si oui, ont-ils le droit de la manifester ? Ou bien seraient-ils les godillots de la "pensée" politiquement correcte ?

Répondre
 
JEAN-PHILIPPE T Pharmacien 19.07.2016 à 17h13

La liberté du patient avant tout ! Point barre !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires