L’IGAS déconseille de rembourser selon l’observance

L’IGAS déconseille de rembourser selon l’observance

Charlotte Demarti
| 13.07.2016
  • observance

Comment améliorer l'observance ? Certainement pas en conditionnant les remboursements au bon suivi des traitements, mais plutôt en s'appuyant sur les professionnels de santé et sur le développement des objets connectés, selon l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Dans un rapport, l'IGAS déconseille fortement de conditionner les remboursements des soins au bon suivi du traitement par le patient, comme l’assurance-maladie avait essayé de le faire, en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires