Crèmes solaires pour enfants - L’UFC-Que Choisir porte plainte, les laboratoires s’insurgent

Crèmes solaires pour enfantsL’UFC-Que Choisir porte plainte, les laboratoires s’insurgent

11.07.2016

Cinq produits solaires destinés aux enfants ne respecteraient pas les normes de protection contre les UVA, selon l’UFC-Que Choisir, qui porte plainte contre leurs fabricants. Mais les laboratoires concernés dénoncent les propos qu'ils estiment mensongers de l’association de consommateurs et certains d’entre eux comptent bien l’attaquer, eux aussi, pour diffamation.

  • couverture

L’UFC-Que Choisir a testé en laboratoire 17 produits de protection solaire d’indices élevés (SPF 50 et 50 +) destinés aux enfants.

Selon les résultats, la totalité d’entre eux protège correctement des UVB (responsables des coups de soleil). En revanche cinq n’offrent pas - et de loin - la protection minimale contre les UVA (cancérogènes) requise par les experts français et les autorités européennes. Ces cinq produits sont : le lait solaire spécial enfant 50 + de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires