Le monde aujourd'hui - Hollande : après moi, le déluge

Le monde aujourd'huiHollande : après moi, le déluge

Richard Liscia
| 11.07.2016

Le projet de budget pour 2017, celui que François Hollande n'appliquera pas dans son intégralité s'il n'est pas réélu, est caractérisé par un relâchement de la discipline budgétaire. Le gouvernement doit certes financer des moyens accrus de défense et de sécurité. Cependant, non seulement il ne fait pas les économies pour les compenser, mais il se livre à des « cadeaux » fiscaux propres à satisfaire quelques catégories d'électeurs.

  • HOLLANDE : APRÈS MOI, LE DÉLUGE

Le gouvernement a mis au point un budget aux subtiles dispositions, par exemple sur la dernière tranche du CICE (crédits de compétitivité aux entreprises) qui ne sera financée qu'en 2018 , cela lui permet d'afficher des dépenses seulement en hausse de 7,69 milliards dont il prétend qu'ils seront absorbés par la croissance. De la même manière, la charge de la dette diminuera de 500 millions grâce à la baisse (vertigineuse) des taux d'intérêt. Il demeure que les résultats des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires