Le monde aujourd'hui - L'Union veut accélérer le Brexit - Le Royaume-Uni sommé de passer à l'acte

Le monde aujourd'hui - L'Union veut accélérer le BrexitLe Royaume-Uni sommé de passer à l'acte

Richard Liscia
| 04.07.2016

Par la voix de son président , le Polonais Donald Tusk, l'Union européenne a sommé la Grande-Bretagne de prendre rapidement des dispositions pour acter le Brexit. Les Tories au pouvoir ont donné suite à cette exigence en écartant Boris Johnson de leur direction. Il ne sera pas Premier ministre. Tout dépendra donc de celui ou de celle qui succèdera à David Cameron. Si Theresa May, eurosceptique qui a pourtant milité pour le maintien de son pays dans l'UE, est nommée  à la tête du parti conservateur, le dialogue avec les 27 sera à la fois pragmatique, courtois et sincère.

  • Le Royaume-Uni sommé de passer à l'acte

Boris Johnson vient de faire la piteuse démonstration de la défaite politique à laquelle peuvent conduire le cynisme et la manipulation (et Donald Trump devrait en tenir compte). Sifflé et hué par les partisans du « remain » à la sortie de son domicile, l'ancien maire de Londres a cédé aux pressions de ses amis Tories qui lui ont fait savoir qu'ils ne voteraient pas pour lui. Il a donc annoncé, à la surprise générale, qu'il ne présenterait pas sa candidature à la direction...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires