Des formations dédiées - Objectif pharmacie pédiatrique

Des formations dédiéesObjectif pharmacie pédiatrique

David Paitraud
| 30.06.2016

En complément des pédiatres et des médecins généralistes, les pharmaciens d'officine contribuent activement à promouvoir la santé des enfants et des adolescents. Cette population sensible doit cependant bénéficier d'une attention particulière. Pour satisfaire à cette exigence, des formations en pharmacie pédiatrique sont proposées aux officinaux.

L'Académie nationale de médecine a récemment pointé du doigt la baisse du nombre de pédiatres libéraux en France, recommandant l'ouverture de l'enseignement de la pédiatrie aux médecins généralistes : « Avec un pédiatre libéral pour 5 300 enfants, la France a l'une des plus faibles couvertures d'Europe (densité de 1/2094). »

Certaines zones sont carrément dépourvues de pédiatres libéraux et le suivi des enfants revient en grande partie aux médecins généralistes,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires