Maladie de Lyme : les tests de dépistage critiqués

Maladie de Lyme : les tests de dépistage critiqués

Charlotte Demarti
| 20.06.2016
  • Lyme

Le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a dénoncé l’inefficacité des tests de dépistage de la maladie de Lyme, lors d’une journée organisée par « Lyme sans frontières ». « Les tests sanguins utilisés aujourd'hui donnent de trop nombreux faux négatifs, car ils sont basés sur la détection d'anticorps, alors que certains patients infectés n'en développent pas », affirme le codécouvreur du sida.

L’institut de recherche Luc Montagnier tente de mettre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
hubert v Pharmacien 20.06.2016 à 17h51

Bonjour, les articles parlant des tests qui seraient mauvais datent d'il y a au moins 10 à 15 ans. Les nouveaux tests sérologiques sont très fiables s'ils sont faits au bon moment. C'est à dire Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 20.06.2016 à 18h08

« Le problème est que l'érythème n'est pas constant, ni les autres signes cliniques (fièvre, céphalées, courbatures, ....).
Quel est le niveau de sensibilité des tests actuels ? »

Répondre
 
Pierre W Autre Professionnel Santé 20.06.2016 à 16h38

Bonjour,
Il serait sans doute utile de préciser que la contribution au débat scientifique du Pr. Luc Montagnier n'est plus tout à fait considérée avec la même révérence qu'il y a vingt ans. Ses Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires