Référendum sur le maintien dans l'Union européenne - Les pharmaciens britanniques divisés face au « Brexit »

Référendum sur le maintien dans l'Union européenneLes pharmaciens britanniques divisés face au « Brexit »

20.06.2016

Les électeurs britanniques vont décider jeudi prochain du maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Si les industriels britanniques de la pharmacie, de même que les associations professionnelles de pharmaciens s’expriment clairement en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, les pharmaciens pris individuellement se montrent plus divisés que leurs représentants sur cette question : les forums et les journaux professionnels se font l’écho de leurs doutes et de leurs hésitations.

  • carte

L’association de l’industrie pharmaceutique britannique (ABRI) met en garde les Britanniques contre les risques économiques d’une sortie de l’UE, y compris pour le secteur de la santé.

Les grossistes, eux aussi, redoutent les conséquences d’un « leave » (quitter) : pharmacien exportateur et importateur, Leslie Morgan dirige la société Durbin, fortement tournée sur l’étranger. Il s’inquiète d’une éventuelle « guerre commerciale » en cas de sortie de l’Union,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires