En Suisse, le pharmacien plus consulté que le médecin

En Suisse, le pharmacien plus consulté que le médecin

Marie Bonte
| 17.06.2016
  • Suisse

Faire appel à son pharmacien plutôt qu’à son médecin, c’est désormais le réflexe des Suisses, particulièrement lorsqu’ils sont jeunes, actifs et vivent en zone urbaine de la Suisse romande.

Ce changement récent du comportement des Suisses lorsqu’ils souffrent d’affections bénignes est souligné dans une enquête menée pour PharmaSuisse, organisation représentative des titualires suisses. Signe de cette évolution des mœurs, le rôle du pharmacien n’est plus seulement évoqué...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires