Le pari d’Anne Provent, à Malakoff - La poésie entre à l'officine

Le pari d’Anne Provent, à MalakoffLa poésie entre à l'officine

Marie Bonte
| 16.06.2016

Offrir à ses patients un instant de rêve, un espace d’imagination au cœur de son officine. C’est le pari d’Anne Provent, titulaire à Malakoff (Hauts-de-Seine), qui ouvre ses portes une fois par semaine, à quatre art-thérapeutes pour des « consultations poétiques ».

  • poésie

Ce sont des consultations d’un nouveau genre. D’ailleurs, elles n’ont de consultations que le nom. Et pour effacer leur aspect solennel, Anne Provent, titulaire à Malakoff et les quatre art-thérapeutes à l’origine de cette initiative, se sont empressées de leur coller l’adjectif poétique. Il ne faut pas s’attendre pour autant à des lectures de poésie ou à d’autres productions littéraires. Par poétique, Anne Provent entend moment de rêve, voyage dans l’imaginaire, des instants qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires