À la une - Financer l'innovation : pas à n'importe quel prix

À la uneFinancer l'innovation : pas à n'importe quel prix

Christophe Micas
| 16.06.2016

Dans un contexte économique difficile, la prise en charge des médicaments innovants, souvent très onéreux, pose question, comme l'illustre la campagne choc de Médecins du Monde. Son financement par des baisses de prix massives a montré ses limites et risque de mettre à mal les industriels et le réseau officinal. D'autres solutions doivent être trouvées à l'heure où une pharmacie ferme tous les deux jours.

  • À la une - Financer l'innovation : pas à n'importe quel prix-1

La prise en charge des médicaments innovants est un sujet qui préoccupe jusqu’au sommet de l’État. Dans un édito de la revue médicale britannique « The Lancet », consacré au système de soins « à la française », François Hollande se prononce en faveur d’une régulation du prix de certains nouveaux médicaments qu’il juge prohibitif.

Cette question du financement de l’innovation thérapeutique est particulièrement d’actualité à l’approche des discussions en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
HERVÉ O Pharmacien 16.06.2016 à 12h41

j'ai eut la possibilité de trouver un article citant l'insee sur l'évolution des revenus des professions libérales et plus particulierement des médecins.......il est instructif de découvrir qu' un Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 16.06.2016 à 16h19

On nous aurait baratiné ? ça alors ! A mon avis si les gens vont moins aux urgences , on ne fera quasiment pas d'économie . Si ça arrive , on n'arrivera pas à des économies énormes de dépenses de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires