L'ultimatum de l'Ordre à Valls et Touraine

L'ultimatum de l'Ordre à Valls et Touraine

Didier Doukhan
| 03.06.2016
  • Valls Touraine

Isabelle Adenot l'avait récemment envisagé. Après délibération du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, elle lance aujourd'hui la procédure de recours au Conseil d'État réclamant la publication urgente de certains textes nécessaires à l'exercice officinal. En pratique, la présidente de l'Ordre vient d'adresser deux courriers, l'un au Premier ministre, l'autre à la ministre de la Santé.

Dans sa lettre à Manuel Valls, Isabelle Adenot pointe le retard pris...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
alexandre p Pharmacien 04.06.2016 à 09h58

« Ben ils doivent trembler là-haut... Hahaha hohoho
Pourquoi attendre, on n'a qu'à saisir le conseil d'Etat de suite et pis c'est tout. On va pas tergiverser comme d'habitude, autour de commissions d Lire la suite

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 03.06.2016 à 21h34

« Attention, l,Ordre hausse le ton... »

Répondre
 
LIONEL M Autre 03.06.2016 à 18h51

« ET BIEN MOI JE LANCE UN ULTIMATUM A ADENOT ET A VALLS »

Répondre
 
Denis M Pharmacien 03.06.2016 à 18h25

«  étonnant cette volonté de se mettre une balle dans le pied : l'application stricte de ces BPD ne peut absolument pas se faire dans les conditions économiques actuelles. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires