À la une - PACES : le grand embouteillage

À la unePACES : le grand embouteillage

02.06.2016

Avec la PACES, les amphis ne désemplissent plus et les facultés peinent à s’organiser pour accueillir le flux important d’étudiants. Visioconférences, cours sur DVD… Certaines facultés ont même envisagé le tirage au sort pour accéder à la première année.

  • paces

Fausse alerte : en 2016, les étudiants ne seront pas tirés au sort pour entrer en première année commune de santé (PACES) en île-de-France. Mais on peut redouter que cette idée, qui a germé dans les universités, redevienne en débat dès l'année prochaine dans les filières de santé.

La pratique est déjà d’actualité dans certaines formations, comme le cursus STAPS (sport), la sociologie, la psychologie, le droit, surtout dans certaines universités victimes de leur...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires