À la une - PACES : le grand embouteillage

À la unePACES : le grand embouteillage

02.06.2016

Avec la PACES, les amphis ne désemplissent plus et les facultés peinent à s’organiser pour accueillir le flux important d’étudiants. Visioconférences, cours sur DVD… Certaines facultés ont même envisagé le tirage au sort pour accéder à la première année.

  • paces

Fausse alerte : en 2016, les étudiants ne seront pas tirés au sort pour entrer en première année commune de santé (PACES) en île-de-France. Mais on peut redouter que cette idée, qui a germé dans les universités, redevienne en débat dès l'année prochaine dans les filières de santé.

La pratique est déjà d’actualité dans certaines formations, comme le cursus STAPS (sport), la sociologie, la psychologie, le droit, surtout dans certaines universités victimes de leur...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Dominique J Paramédicaux 02.06.2016 à 13h49

On marche sur la tête. On préfère la sélection par le hasard plutôt que par le mérite. Pourquoi travailler ? À quand la généralisation ?

Répondre
 
HÉLÈNE S Pharmacien 02.06.2016 à 12h20

Le constat est navrant. La paces est décriée depuis le début, mais on continue à sacrifier des générations d'étudiants. Dans quel but.?!
Revenons à des méthodes plus humaines avec un enseignant face Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires