Accès partiel à une profession - Le projet qui inquiète le monde de la santé

Accès partiel à une professionLe projet qui inquiète le monde de la santé

Christophe Micas
| 02.06.2016

Un projet d’ordonnance visant à autoriser l’exercice partiel de certaines professions inquiète les professionnels de santé. Dénonçant des risques pour notre système sanitaire, ils demandent à être écartés du dispositif.

Depuis plusieurs jours, de nombreuses organisations montent au créneau pour dénoncer un projet d’ordonnance transposant une directive européenne relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles.

Celles-ci craignent que ce texte autorise l’exercice partiel aux professionnels de santé en provenance d'États membres de l'Union européenne qui, de par leur formation, ne posséderaient pas l’ensemble des compétences nécessaires à l’exercice de la profession concernée.
...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
DMP

DMP : le cap des trois millions d'ouvertures est franchi

Près de cinq semaines après le lancement officiel du dossier médical partagé (DMP) par les pouvoirs publics, trois millions de Français ont en déjà créé un. Et 4 sur 10 ont choisi de le faire dans leur officine.... 5

Partenaires