Vers une consultation médicale à 25 euros ?

Vers une consultation médicale à 25 euros ?

Mélanie Maziere
| 01.06.2016
  • Tarif

L'assurance-maladie réfléchit à une revalorisation progressive du tarif de consultation des médecins généralistes de 23 à 25 euros. Cette proposition figure dans la liste de mesures qui doivent être abordées aujourd'hui entre l'assurance-maladie et les syndicats de médecins libéraux lors d'une nouvelle séance de négociation autour de la future convention médicale.

La CNAM précise que cette revalorisation de la consultation ne sera pas compatible avec l'instauration d...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 02.06.2016 à 18h09

Devinez d'où va venir le financement de ces mesures ?...

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 01.06.2016 à 18h31

« Finalement, il suffirait de mettre la sécu devant le fait accompli- facturer 2€ par facture plus cher- et ce sera finalement validé.
On devrait peut - être essayer de faire pareil en officine, au l Lire la suite

Répondre
 
Christine A Autre 01.06.2016 à 16h47

Pour 2 misérables euros on réfléchit encore .... et surtout progressivement !
Je me pince !
Pendant ce temps là les robinets "des coûts la non qualité" dans notre système de soins continuent à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires