E-santé et technologie - Une pharmacie high-tech dans la poche

E-santé et technologieUne pharmacie high-tech dans la poche

Hakim Remili
| 30.05.2016

Bien préparer son voyage commence par une bonne information, de ce point de vue, les sites Internet ont beaucoup à apporter. Mais les pharmaciens aussi, notamment auprès des patients qui souffrent de pathologies chroniques, ils doivent utiliser le Web pour faire connaître leurs compétences.

  • légende
  • Le site du Ministère des affaires étrangères est riche d'informations

Les hautes technologies peuvent-elles aider les patients à mieux appréhender les questions de santé avant et pendant un voyage ?

Elles offrent au moins l’avantage de mieux l’informer et cela par le biais de nombreux sites Web évoquant ce sujet. N’importe quel site de voyage digne de ce nom donne des informations de base et des liens avec des sites institutionnels comme celui du Ministère des affaires étrangères ou celui de l’Institut Pasteur. Des sites spécialisés existent par...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires