Marques ombrelles : la FSPF pointe de nouveaux abus

Marques ombrelles : la FSPF pointe de nouveaux abus

Christophe Micas
| 30.05.2016
  • Promotion

« Cette fois, on marche vraiment sur la tête ! » lance la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), qui avait déjà alerté les pouvoirs publics sur les dangers du développement des marques ombrelles.

Pour les syndicats d'officinaux, l'un des principaux problèmes soulevés par ces marques est la confusion qu’elles entraînent chez les patients. Mais pas seulement. La FSPF dénonce ainsi la promotion faite actuellement par des enseignes de GMS pour un...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
NICOLAS T Pharmacien 31.05.2016 à 04h49

Pourrait on citer les marques concernées?

Répondre
 
HERVE L Pharmacien 30.05.2016 à 17h51

Comment un produit ayant le statut de médicament peut il etre en vente en GMS ???

Qu'en pense l'inspection de la santé ?? Que fait elle ??

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 30.05.2016 à 18h13

Ce n'est pas ce genre de produit donc c'est légal . C'est juste une partie du nom qui est la même qu'un médicament . Un peu comme si un fabricant de saucisses de Mortaux faisait des sex-toys sous son Lire la suite

Répondre
 
Laurent S Pharmacien 30.05.2016 à 17h37

Oui, ce sont les syndicats et l'ordre qui marchent sur la tête:
il ont en charge les intérêts de la profession et le respect du monopole et de la déontologie pharmaceutique entre autres.

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 30.05.2016 à 17h44

Alors il faut te syndiquer cher confrère.

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 30.05.2016 à 18h30

On n'en est plus à compter sur les autres , un truc qui marche bien chez les Anglois-Saxons : le boycott . Il y a des des labos qui ne vont pas en GMS . Un petit nettoyage de printemps dans les Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires