Les pilules associant du lévonorgestrel jugées moins thrombotiques

Les pilules associant du lévonorgestrel jugées moins thrombotiques

Marie Bonte
| 30.05.2016
  • Pilule

Les femmes utilisant une pilule dosée à 20 mg d’œstrogène ont un risque d’accident embolique inférieur à celles dont le contraceptif oral contient 30-40 mg d’œstrogène. Mais surtout, à dose d’œstrogène identique, le risque d’embolie pulmonaire diminue de moitié si le contraceptif associe du lévonorgestrel.

Ces résultats émanent d'une étude portant sur près de 5,5 millions de femmes françaises utilisant l’une des huit pilules remboursées à l’époque (entre 2010...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires