À la Une - Accessibilité : attention aux arnaques

À la UneAccessibilité : attention aux arnaques

26.05.2016

Depuis plusieurs mois, les établissements recevant du public, telles les officines, sont invités à mettre en conformité leurs locaux avec les normes d’accessiblité aux handicapés. Dans ce contexte, des sociétés souvent peu scrupuleuses n’hésitent pas à démarcher directement les titulaires afin de leur proposer de réaliser un diagnostic, parfois même sans se déplacer. Des méthodes aux limites de la légalité qui peuvent se révéler coûteuses pour les pharmaciens.

  • Un démarchage aux limites de la légalité

Un simple coup de fil aura suffi à la délester de 690 euros. Comme d’autres pharmaciens et de nombreux commerçants, cette titulaire de l’Ain a été, le 12 avril dernier, la victime d’une société peu scrupuleuse. « On m’a dit que je n’étais pas en règle et on m’a menacée d’une lourde amende si je n’effectuais pas un diagnostic en ligne pour me mettre en conformité avec la loi sur l’accessibilité », se souvient la pharmacienne. À peine avait-elle raccroché, qu’elle se met...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires