Tourisme - Le nord du Pérou, un nouveau terrain d’aventure. Sur les traces des pré-Incas

TourismeLe nord du Pérou, un nouveau terrain d’aventure. Sur les traces des pré-Incas

23.05.2016

Et si Pérou ne rimait pas seulement avec Machu Picchu ? Alors que le célébrissime site inca frôle l’overdose touristique, s’écarter de la route du Sud rebat les cartes du voyage.

  • Cajamarca, la capitale régionale
  • Pérou-Kuelap, le Machu Picchu du Nord
  • Loin des sentiers battus
  • La cité chimu de ChanChan
  • Le site de Revash

« Agua, si. Oro, no ! » Entre deux publicités pour des spécialités laitières, fléchant in situ de savoureuses échoppes coopératives, la protestation enguirlande les murs de la jolie cité coloniale, quand elle ne grave sa révolte dans la roche environnante. Car si l’agriculture est reine à Cajamarca, nichée à 2 750 m dans une vallée fertile, les gisements en or de la région excitent, depuis toujours les convoitises étrangères.

Aujourd’hui, c’est un consortium américain qui menace l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires