Avastin dans la DMLA - L’injection change de prix

Avastin dans la DMLAL’injection change de prix

19.05.2016

En septembre 2015, les autorités de santé ont établi une Recommandation temporaire d’utilisation (RTU) pour l’Avastin dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Afin d’être adapté à l’injection intravitréenne, les flacons d’Avastin sont déconditionnés pour préparer des seringues unitaires. Le prix du principe actif était alors de 10 euros par seringue. Il vient de passer à 100 euros, mais inclut désormais la préparation du produit.

Le prix de la seringue de 0,10 ml, préparée à partir de flacons d’Avastin et destinée au traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) dans le cadre d’une Recommandation temporaire d’utilisation (RTU), voit son prix passer de 10 euros à 100 euros.

L’arrêté annonçant cette modification, publié au « Journal officiel » du 10 mai 2016, ne précise pas les raisons ce bond de tarif. Toutefois, l’explication viendrait d’une ventilation différente du tarif de prise en charge...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires