Internet : offensive sur la cosmétique

Internet : offensive sur la cosmétique

17.05.2016

Bien qu’encore en retrait par rapport à d’autres segments, les achats en ligne de produits de soins et de beauté commencent progressivement à intégrer les comportements des internautes.

2 % : c’est ce que représente l’activité des sites de vente de parapharmacie. Le marché global de la para s’élève à 4,3 milliards d’euros, dont 80,5 % sont aux mains des officines physiques et 17,5 % des magasins spécialisés et de la GMS. Dans ce dernier segment, Leclerc déclare en détenir un peu moins de la moitié.

Les officines doivent certes tenir compte de cette nouvelle concurrence du digital, tout comme elles ont dû composer en leur temps avec l’émergence des parapharmacies et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires