Le ton monte chez les pharmaciens québécois

Le ton monte chez les pharmaciens québécois

Marie Bonte
| 13.05.2016
  • Québec

Depuis près de deux mois, rien ne va plus entre les 2 048 pharmaciens de la Belle province et leur gouvernement. En cause, les promesses non tenues par les pouvoirs publics qui s’étaient engagés à compenser la participation consentie par les pharmaciens à l’effort budgétaire (400 millions de dollars canadiens sur trois ans, soit 274 millions d'euros) par un déplafonnement de leurs remises sur le générique.

Le gouvernement revient désormais sur cet...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires