À la une - Relever le défi des zones sensibles

À la uneRelever le défi des zones sensibles

Marie Bonte
| 09.05.2016

Dans les quartiers dits « sensibles », les conditions de vie et d’exercice sont parfois rudes. Cambriolages et agressions sont en effet le quotidien de nombreux confrères. Si certains pharmaciens basculent dans le désespoir, d’autres, au contraire, parviennent à s’adapter en faisant le pari de l’intégration.

  • La pharmacie de Montconseil (Corbeil-Essonnes) a bien du mal à résister dans un quartier où les...

Exercer dans certains quartiers n’est pas toujours facile. Loin de là. Pierre et Christiane Tellier, pharmaciens à Corbeil-Essonnes (Essonne), ne savent pas combien de temps ils pourront encore tenir. Ni comment. Le couple, installé depuis 1990 dans le centre commercial du quartier de Montconseil, énumère : des vols à main armée, une agression au cran d’arrêt, des jets de pierre et des tags sur la vitrine, des coups de crosse soldés par 24 points de sutures, ou encore des menaces...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires