Etats-Unis : le danger républicain

Etats-Unis : le danger républicain

09.05.2016

Ce qui est surprenant dans la campagne des primaires du camp républicain, ce n’est plus l’ascension fulgurante de Donald Trump. C’est que les responsables du parti, qui imaginaient une sorte de coup d’Etat anti-Trump lors de la convention l’été prochain, ont vite baissé les bras et se sont résignés non seulement à une candidature dictée par les urnes mais au risque réel d’une défaite historique en novembre.

  • Trump, le soir de sa victoire dans l’Indiana

Le problème est que les meilleurs calculs sont parfois dépassés par la vitesse des événements eux-mêmes. Le parti républicain tentait de contenir la poussée du Tea Party en son sein parce qu’elle bousculait ses caciques et quelques élus importants contraints par la surenchère à abandonner leurs fonctions. L’irruption de Trump dans la campagne n’avait rien à voir avec cette bataille interne du parti républicain. L’animal est inclassable. Il est certes protectionniste, raciste sur les bords...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires