Le monde aujourd’hui - Pourquoi Hollande ne renonce pas

Le monde aujourd’huiPourquoi Hollande ne renonce pas

02.05.2016

Face au soulèvement de la jeunesse et des syndicats contre la loi El Khomri, le gouvernement dispose de divers moyens dont l’usage est dangereux dans tous les cas. Il devrait logiquement envisager de renoncer au projet pour limiter les dégâts. Voici pourquoi il ne le peut pas.

  • Violences quotidiennes à Paris

Batailles rangées dans les rues, casse, blessés graves dans les deux camps, les désordres dus à la contestation de la loi réformant le code du travail menacent les grands équilibres du pays et élargissent le fossé entre le pouvoir et une forte fraction de la population. L’exigence des manifestants est sans nuances. Ils réclament l’abolition du projet, de la même manière que la loi sur la déchéance de la nationalité a été abandonnée parce que la majorité parlementaire pour la voter était...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires