Biosimilaires : l’USPO réclame le droit de substitution

Biosimilaires : l’USPO réclame le droit de substitution

Mélanie Maziere
| 29.04.2016

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) demande à ce que les pharmaciens obtiennent le droit de substitution pour les médicaments biosimilaires, comme ils l’ont eu en 1999 pour le générique. Alors qu’un avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sur la politique des biosimilaires est attendu, le syndicat dénonce des « manœuvres qui consistent à exclure le pharmacien d’officine de la substitution de ces médicaments ». L’USPO...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacie

Vignettes orange : les nouveaux honoraires seront pris en charge

Les nouveaux honoraires qui verront le jour le 1er janvier prochain n'entraîneront pas une hausse du reste à charge des patients. Jusqu'à présent, l'UNOCAM* avait décidé que le déclenchement de la prise en charge d’une... 1

Partenaires