Vente en ligne : l’Ordre répond à l’Autorité de la concurrence

Vente en ligne : l’Ordre répond à l’Autorité de la concurrence

Marie Bonte
| 28.04.2016
  • Vente en ligne : l’Ordre répond à l’Autorité de la concurrence-1

À la suite de l’avis défavorable de l’Autorité de la concurrence jugeant les deux projets d’arrêtés sur la vente en ligne de médicaments « trop restrictifs », l’Ordre des pharmaciens rappelle ses positions. Ainsi, notant que l’Autorité de la concurrence considère de manière critique les contraintes imposées au développement du commerce électronique, l’instance ordinale répond que le médicament n’est pas un bien de consommation comme les autres.

Et elle réitère ses...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 28.04.2016 à 16h29

"L'Ordre réitère ses réserves quant à une dispensation qui pourrait encourager la surconsommation et le mésusage des spécialités pharmaceutiques." Si l'Ordre veut faire respecter une dispensation qui Lire la suite

Répondre
 
OLIVIA B Autre 28.04.2016 à 17h17

Tout à fait d'accord

Répondre
 
NICOLE E Médecin ou Interne 28.04.2016 à 17h34

Nicole pédiatre
D'accord avec J-Patrice. En fréquentant des pharmacies à Paris, banlieue et autres villes françaises, je constate des attitudes très variées des pharmaciens. Low cost genre self Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires