Chimiothérapie orale en ville - Oncolien, pour une dispensation plus sécurisée

Chimiothérapie orale en villeOncolien, pour une dispensation plus sécurisée

28.04.2016

Avec l’avènement de la chimiothérapie orale, le rôle de conseil du pharmacien auprès du patient devient primordial. Mais bien souvent, les officinaux manquent d’informations sur les protocoles, sur les effets indésirables et sur les nombreux risques d’interactions. Afin d’épauler le pharmacien dans ces dispensations particulières, la Société française de pharmacie oncologique (SFPO) développe sur Internet un programme spécifique et gratuit, baptisé Oncolien.

  • Informer le pharmacien sur les dispensations particulières et les plans de prise complexes

Imatinib, Dasatinib, Vismodégib, Erlotinib… Les chimiothérapies orales dispensées en ville sont de plus en plus courantes et nombreuses. Cependant, les pharmaciens d’officine manquent souvent de formation sur ces molécules récentes, qui font l’objet de plans de prise complexes (lesquels ne figurent pas toujours sur les ordonnances), et sont à l’origine d’effets indésirables fréquents et parfois graves, et de nombreuses interactions médicamenteuses.

Pour aider le pharmacien d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 1

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

  • LévothyroxUn pharmacien reçu au ministère de la Santé

    Abonné
    huvelle

    François-Xavier Huvelle, titulaire dans le Nord, a tenté de se faire entendre auprès des pouvoirs publics pour obtenir le retour de... Commenter

Partenaires