Regroupement à Mazamet - Cinq pharmacies font un pari sur l’avenir

Regroupement à MazametCinq pharmacies font un pari sur l’avenir

25.04.2016

Plutôt que de poursuivre leur exercice de manière isolée, au risque de se cannibaliser à moyen terme, les cinq pharmaciens du centre-ville de Mazamet ont décidé de se regrouper. Un moyen d’envisager l’avenir avec plus de sécurité et, pour certains d’entre eux, la retraite toute proche avec plus de sérénité.

  • La grande pharmacie du Centre est le fruit de trois ans de réflexion
  • Web bar et comptoirs éclatés

Alors que de nombreux conflits pour transferts s’épuisent en recours et en suspension de licence, cinq titulaires du Tarn ont choisi une méthode positive pour relever les défis de la profession. À Mazamet, le 1er avril dernier, Stéphane Leriche, Didier Rouanet, Brigitte Gombert et Christine Cros ont ouvert les portes de leur officine commune sur la place Gambetta, l’épicentre de ce qui fut naguère le site d’implantation de leurs officines respectives. Le cinquième titulaire a profité de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires