Les médecines naturelles dans le traitement du trouble de déficit de l’attention de l’enfant

Les médecines naturelles dans le traitement du trouble de déficit de l’attention de l’enfant

19.04.2016

Le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurobiologique qui entraîne un défaut d’attention avec, éventuellement, de l’hyperactivité et de l’impulsivité. Ce trouble est le plus fréquemment diagnostiqué pendant l’enfance, mais peut être présent durant toute la vie de l’individu. Du fait de son impact sur la scolarité, sur l’environnement social et familial, il est primordial de prendre en charge efficacement les patients souffrant de TDAH.

  • Les médecines naturelles dans le traitement du trouble de déficit de l’attention de l’enfant-1

Actuellement, le traitement du TDAH repose sur des mesures comportementales et psychosociales, combinées ou non à des traitements médicamenteux, constitués pour l’essentiel de molécules permettant d’accroître le taux de catécholamines dans le cerveau. Si les premières sont malheureusement difficilement accessibles à tous, les deuxièmes n’offrent pas une efficacité totale et peuvent provoquer des effets secondaires conduisant à l’arrêt du traitement.
 
Un article récent, paru dans Neural Plasticity, souligne, de ce fait, un intérêt grandissant pour des solutions alternatives telles que la phytothérapie, les vitamines et minéraux et les acides aminés. Les auteurs déclarent d’ailleurs qu’environ 50 % des parents d’enfants atteints de TDAH utilisent ces thérapeutiques seules ou en association avec des traitements médicamenteux.
 
Dans ce contexte, les auteurs ont réalisé une revue de la littérature afin d’évaluer l’efficacité et la tolérance des médecines naturelles et des compléments alimentaires utilisés dans le traitement des symptômes du TDAH.
L’extrait d’écorce de pin maritime, le millepertuis, le ginkgo biloba, le ginseng, la valériane, le ningdong, le bacopa et la passiflore font partie des plantes ayant fait l’objet d’études cliniques. Pour les auteurs, elles représentent des traitements prometteurs, en particulier l’extrait de pin maritime et le ginseng, du fait des résultats obtenus et du peu d’effets secondaires observés. Néanmoins, ces mêmes auteurs soulignent le caractère multifactoriel du TDAH qui leur laisse à penser que la phytothérapie seule ne permettra sans doute pas une amélioration suffisante des symptômes. La voie la plus intéressante reposant probablement sur l’association entre phytothérapie, allopathie et mesures non pharmacologiques que les futures études devront préciser.
 
N.C.

Source :
Ahn J, Ahn HS, Cheong JH, Dela Peña I. Natural product-derived treatments for attention-deficit/hyperactivity disorder : safety, efficacy, and therapeutic potential of combination therapy. Neural Plast 2016 ; 2016 : 1320423.
 

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter