Mediator : la responsabilité civile de Servier confirmée

Mediator : la responsabilité civile de Servier confirmée

Mélanie Maziere
| 15.04.2016
  • Mediator : la responsabilité civile de Servier confirmée - 1

Condamnés le 22 octobre dernier pour avoir laissé sur le marché un médicament « défectueux » dont ils ne pouvaient « ignorer les risques », les Laboratoires Servier ont vu ce jugement confirmé à Versailles jeudi. La cour d’appel réaffirme ainsi la responsabilité pénale de Servier huit ans après la révélation du scandale sanitaire. À l’origine, deux malades exposés au Mediator – un homme de 73 ans et une femme de 67 ans – avaient saisi le tribunal de grande instance de Nanterre et obtenu...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires