Les cessions d’officine repartent à la hausse

Les cessions d’officine repartent à la hausse

Christophe Micas
| 04.04.2016
  • Les cessions d’officine repartent à la hausse-1

Après trois années de baisse du nombre de cessions de fonds (-30 %), le marché se stabilise en 2015, selon la dernière étude réalisée par Interfimo qui doit être présentée ce soir, en partenariat avec Pharmactiv et l’OCP.

Dans le même temps, la hausse du nombre de cessions de parts sociales se poursuit (+ 9 % en un an), observe le spécialiste du financement des professions libérales. Au total, le nombre de mutations (fonds et parts) augmente de 3 % en 2015...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 05.04.2016 à 16h07

Si l'on y intègre le CICE, il faut alors tenir compte de toutes les charges, taxes et impôts ! Ce dispositif est destiné à toutes les entreprises pour compenser une partie de la pression fiscale Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires