Les sacs plastique interdits au 1er juillet

Les sacs plastique interdits au 1er juillet

Mélanie Maziere
| 31.03.2016
  • Les sacs plastique interdits au 1er juillet-1

Le décret interdisant la distribution aux clients de sacs en plastique jetables a été publié aujourd’hui au « Journal officiel ». Cette interdiction est prévue par la loi sur la transition énergétique votée en août 2015. Elle concerne les sacs de moins de 50 micromètres d’épaisseur, sans considération de volume, qu’ils soient gratuits ou payants. La mesure s’applique à tous les commerces et touche donc les pharmacies d’officine.

À partir du 1er janvier 2017,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 01.04.2016 à 16h19

On va donner des cartons reçus des fournisseurs , ça va être classe ... Les clients avec les produits plein les bras ça fera la pub gratuite . Super !

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 31.03.2016 à 18h41

Les sacs "biosourcés" ou comment faire d'à partir d'un légume comestible des sacs à la place, alors que des gens ne mangent pas à leur faim... Thèse, anti-thèse, Foutaise, vous avez 4 heures...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires