Médicament : le modèle officinal en pleine reconfiguration

Médicament : le modèle officinal en pleine reconfiguration

Mélanie Maziere
| 30.03.2016
  • Médicament : le modèle officinal en pleine reconfiguration-1

Selon l’étude Intelligence.360 du cabinet IMS Health, le marché pharmaceutique français est le seul à afficher une évolution négative entre 2014 et 2015. Pire, « à l’horizon 2020, il n’y a aucun facteur permettant d’inverser cette tendance », note l’économiste de la santé Claude Le Pen. Ce qui va le faire passer de la 5e à la 8e place mondiale d’ici à 2020, dépassé notamment par l’Italie et la Grande-Bretagne.

« Nous assistons à une redistribution des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires